FGJF – Groupement Bâtie

Fédération Genevoise des Jardins Familiaux

 

FGJF groupement batie

LA BÂTIE

 

Informations
Adresse : Bois de la Bâtie, Genève
Situation, tinéraire vers ce lieu (Google) : Accès à la carte, cliquez ici !
Nombre de jardiniers 21
Président Mme Isabelle COIN
Contact / E-mail (cliquez sur le nom) Mme Isabelle COIN
TPG2     Transports publics  Arrêts :               Ligne(s) :
Claire-Vue            2 et 19
Commune : Ville de Genève Site de la Commune

Présentation

La Bâtie, petit bois au coeur de la Ville de Genève, du côté de la Jonction, au confluent de l’Arve et du Rhône. Au fond de ce petit bois, vingt et une familles se partagent un coin de terre loué à la Ville de Genève.



En 1941, Ernest EXCOFIER , gardien du Bois de la Bâtie, autorise l’arrachage des arbres sur le terrain prévu pour faire des jardins pour les employés de la Compagnie Genevoise des Tramways Electriques et des Services Industriels. Les outils sont fournis par la CGTE, soit 6 pelles, 6 pioches, 2 brouettes et 2 crics, l’entourage sera fait avec des haubans et des piquets.

 Six hommes sont prévus pour faire ce travail. Le groupement de « La Bâtie » a été fondé le 15 mai 1941. Ce sont principalement des employés de la « CGTE », qui défrichent une parcelle de 3200 m2. Ce même jour, les Services Industriels accordent une concession d’eau au dit groupement. L’installation se fera avec peine l’année suivante, par manque de moyens financiers. Il faut signaler que le prix de location au mètre carré s’élevait alors à 3 centimes par an.

1953, une autorisation est obtenue auprès de la Ville pour construire des cabanons selon un plan bien précis.

1975; année noire pour le groupement, la Ville veut reprendre possession du terrain pour agrandir le cimetière de St-Georges. Une lettre de congé nous parvient. 
Quelques jardiniers baissent les bras alors que d’autres se solidarisent et interviennent à l’aide d’une pétition. En attendant, le groupement perd de son énergie et la nature reprend ses droits. Les petites baraques se transforment en ruines.

1978, une lutte active s’organise et de nouveaux membres interviennent. La réhabilitation du groupement auprès du public et des autorités est mise à l’ordre du jour. Par des contacts auprès du Conseil Administratif de la Ville, nous apprenons que la nécessité du terrain pour le cimetière n’est plus d’actualité. 

Dès ce moment une demande de bail est faite officiellement. Nous ne lâcherons plus cette « corde ».

1983, La Fédération Genevoise des Jardins Familiaux signe avec la Ville un bail de 9 ans. Il n’a pas été attendu sur cet acte officiel pour remettre en ordre le terrain et les petits chalets. Avec l’aide du service des parcs et promenades de Genève une nouvelle clôture a été mise en place. Depuis ce groupement est bien intégré dans la promenade du Bois de la Bâtie. Le circuit d’eau a également été revu avec l’aide de la ville.

 Nos membres ont tous eu une partie active à ces renouvellements en mettant la main à la pâte et au porte-monnaie. L’investissement en vaut la chandelle. Tous les chalets ont été changés et certains sont de vrais petits bijoux.

1991, 50 ans d’existence du groupement; une jolie fête est organisée et l’on nous remet le drapeau de la Fédération Suisse des Jardins familiaux. 
Pour la petite histoire : une nuit, un petit malin (collectionneur?) est monté le long du mât. Ce dernier a plié sous le poids et l’individu est parti en emportant notre drapeau qui a été remplacé depuis.

1995, la Ville de Genève nous fait cadeau d’un petit lopin de terre jouxtant nos jardins. Il nous a été possible d’y mettre un jardinier et sa famille. Aujourd’hui, pour ceux qui le désirent ou qui ont le temps de faire une promenade dans ce bois, ils y rencontreront des animaux domestiques dans le petit zoo, deux restaurants et notre groupement.

Retour à la liste des groupements, cliquez ici !

Retour à la page d’accueil, cliquez ici !