94ème ASSEMBLEE DES PRESIDENTS ET DELEGUES – 2016

 

cropped-Comité-FGJF-drapeau-FGJF.jpg
94ème ASSEMBLEE
DES PRESIDENTS
ET DELEGUES

 

L’assemblée générale annuelle des présidents et délégués des groupements membres de la Fédération Genevoise des Jardins Familiaux s’est tenue le samedi 6 février 2016 à la salle communale de Carouge.

Ayant été élue à la tête de la Fédération lors de l’assemblée 2015, Mme Saskia DUARTEAG2016_présidente
présidait pour la première fois cette réunion qu’elle a ouverte en souhaitant la bienvenue aux jardiniers et aux invités.

S’adressant aux membres du comité central et des groupements, la Présidente a fait part de sa satisfaction que, dans un monde où le temps s’enfuit à toute allure, dans un monde où l’argent impose sa culture et où parfois il existe le manque de reconnaissance, nous avons encore des bénévoles qui ont envie de se dévouer et de donner de leur temps pour la pérennité des Jardins Familiaux.

Elle a présenté les diverses « Commissions » créées au sein du Comité Centrale pour gérer les différentes problématiques comme la rédaction de nouveaux statuts ou règlements, la gestion des beaux ou encore les menaces pesant sur les groupements comme notamment la Caroline, dont le terrain est voué à la construction d’immeubles.

Au sujet de l’avenir des Jardins Familiaux, elle a lancé un appel disant « qu’on a beau subir l’extension intensive de la ville, il n’en demeure pas moins la nécessité de trouver des terrains pour accueillir nos jardiniers ! Il n’est pas nécessaire de débloquer des budgets extraordinaires. Pour rappel il fût une époque où on nous mettait à disposition un terrain avec un aménagement d’eau, et les jardiniers en prenaient possession et aménageaient le reste. Nous étudierons toutes vos propositions ! Nous comptons sur vous ! »

Elle a appuyé cette requête en citant pour argument des extraits de la résolution prise en 2016 par la Fédération Suisse des Jardins Familiaux :

biodiversite_legumes– Les jardins familiaux remplissent une fonction importante pour le maintien de la biodiversité et de la variété des espèces et pour la protection du sol et du climat dans les régions peuplées.

– Les jardiniers contribuent à ce que les connaissances sur les anciennes variétés de fruits et légumes sont conservées.

cohesion_sociale– Les associations de jardins familiaux jouent un rôle important dans la gestion et la conception de grands espaces verts dans les villes et communes. Elles contribuent au renforcement de la cohésion sociale, à la fois au sein des associations et dans les zones résidentielles dans leur environnement immédiat.

respect-nature– Les associations de jardins familiaux apportent leur contribution importante à la coha
bitation sociale, avec leurs projets dans les domaines de l’éducation des enfants à respecter la nature et l’environnement, de l’intégration des personnes issues de l’immigration, des personnes âgées ainsi que des personnes à mobilité réduite pour le jardinage.

Un point fort a marqué cette assemblée à savoir l’acceptation de voir des plantages rejoindre la Fédération des Jardins Familiaux.  Le sujet avait été explicité et débattu lors de l’assemblée des présidents, en automne 2016. Le principe avait alors été admis mais devait être validé par l’assemblée des présidents et délégués, ce qui a été le cas. Certains ont dû être toutefois rassurés sur un point essentiel : ces surfaces de plantages ne devront en aucun cas être comptabilisées comme une compensation à l’éventuelle disparition de surfaces vouées aux jardins familiaux (avec chalets).

A l’heure des élections, les présidents et délégués ont confirmé dans leur fonction la présidente, Mme Saskia DUARTE, la secrétaire, Mme Manuella MOULIN ROS et le trésorier, M.Pierre AEGERTER. Les autres membres du comité ont été nouvellement nommés ou confirmés dans leur fonction. (Lien vers la liste de l’ensemble du comité : comite-central-fgjf/comite-central-fgjf ). Pour sa part, M. Claude QUIQUEREZ, vice-secrétaire, s’est vu décerné le titre honorifique de « Membre d’honneur ».

De nombreux invités nous ont fait l’honneur de leur présence, notamment M. Antonio HODGERS, Conseiller d’Etat (DALE), Mme Christina MEISSNER, vice-présidente du Grand Conseil, Mme Esther ALDER, maire de Genève, M. Pierre-Alain TSCHUDI, maire Meyrin, M. Yvan ROCHAT, conseiller administratif de Vernier, M. Pierre MAULINI, président conseil municipal Carouge, M. Jean-Marie BRODARD, Jardins Familiaux de Lausanne,  M. Yves LEUZINGER, directeur HEPIA,  Mme Simone COLLET, rédactrice du journal de la Fédération Suisse des Jardins Familiaux, Mme Mme Elisa JOBIN-SANGLARD, FLAGG, plantages André-Chavannes. Ils ont tous pris le soin d’adresser un aimable message à l’assemblée.

Plusieurs autres personnalités amies ou membres d’honneur de la FGJF étaient aussi présentes, témoignant ainsi de leur attachement à notre Fédération.

Il serait trop long de relever ici l’entier des propos de nos invités.

A_HODGERSNous résumons quelques propos de

M. Antonio HODGERS

qui a dit que lien à la terre est un besoin fondamental pour notre équilibre personnel, individuel mais aussi bien évidemment collectif. Ce lien à la terre est une forme de résistance face à une société qui tend à uniformiser tout ce que l’on consomme. Il a souligné qu’aujourd’hui, les jardins familiaux sont « sous pression ». Le Conseiller d’Etat a aussi relevé que le plan directeur cantonal 2030 (A14)  a changé le cadre des jardins familiaux. Il a ajouté que les terrains voués aux jardins familiaux ne sont pas comptabilisés officiellement comme terre d’assolement, ce qui ne facilite pas le maintien de cette activité. M. HODGERS a mentionné qu’Etat et FGJF doivent travailler ensemble pour la préserver.

Au terme de ce discours, la Présidente a levé l’assemblée tout en invitant chacun à partager un moment de convivialité autour d’un apéritif soigneusement préparé.

deco_table

 

Pour voir quelques autres photos, cliquez sur l’image ci-dessous.
galerie

 

 

Fleche_H_page haut de page

home_1

retour page d’accueil